19 novembre 2010

"Quartier Lointain" de Jirô Taniguchi

9782203372344

030623064123

Encore un manga à l'honneur, aujourd'hui! Et pas des moindre: celui dont je vais vous parler a déjà sa petite réputation. Il s'agit des deux tomes du merveilleux "Quartier Lointain" de Jirô Taniguchi.
Que tous ceux qui pensent encore que les mangas sont des oeuvres légères et creuses destinées à la (prime) jeunesse, lisent attentivement ce qui va suivre. Car j'espère parvenir à les faire changer d'avis.
Bon, je sais: c'est pas un truc sorti hier, ce "Quartier Lointain". Et j'avoue que ça faisait un moment que j'avais envie de le lire. A ma décharge, les prix pratiqués dans le commerce sur les BD, et donc généralement les mangas, tuent souvent le désir. Donc, depuis quelques années, je l'observais, ce "Quartier Lointain". Sur les étals des librairies, il me narguait, me tentait, m'appelait mais mon choix se portait toujours sur autre chose. Et, il y a une semaine, oh! merveille!, je les ai vus: les deux tomes de la BD. Ils étaient soigneusement rangés dans la bibliothèque de l'Homme. Oui oui! Celle-là même où je ne vais jamais fourrer mon nez!
Donc voilà: l'Homme possédait "Quartier Lointain". Et visiblement depuis plusieurs années. Des fois, on croit se connaître, et puis, hop! on découvre que l'autre possède un livre que l'on voulait lire depuis longtemps. C'est fou, ça!
Bon, j'arrête de vous bassiner! Alors, ce "Quartier Lointain"? Ben en fait, c'est l'histoire d'Hiroshi Nakahara, un architecte de quarante-huit ans dont le passé comprend une énorme zone d'ombre: il n'a jamais pu s'expliquer la disparition de son père alors qu'il avait quatorze ans, laissant une famille, au demeurant heureuse, en état de choc. Mais la vie a encore quelques tours à jouer à Hiroshi. C'est ainsi que, à l'occasion d'une visite sur la tombe de sa mère, il se retrouve projeté dans le temps et échoue dans son corps d'enfant de quatorze ans. C'est ainsi qu'il va essayer de résoudre le mystère de cette disparition et, même, tenter de l'empêcher.
Je vais m'arrêter là dans la description de l'histoire. Je vous dirai encore que j'ai trouvé cette oeuvre touchante et magnifique. Simple et sans fard. Avec pour seule conclusion une question: qu'est-ce que le bonheur? Qu'est-ce qui nous rend heureux? Ou malheureux? Notre destin est-il tracé?
De plus, les personnages sont terriblement humains, dans leurs espoirs, leurs craintes et leurs doutes. Et, aussi, dans leurs rêves.
"Quartier lointain" a remporté l'Alph'Art du meilleur scénario lors du Festival d'Angoulême en 2003.

Posté par nouchki76 à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur "Quartier Lointain" de Jirô Taniguchi

Nouveau commentaire