17 août 2010

Laurent Gounelle: "Dieu voyage toujours incognito"

9782843375439


Je sais, ça fait longtemps que je n'ai rien posté. Mais j'étais en vacances, figurez-vous. Oui, Monsieur, oui Madame! Donc, du coup, j'en ai profité pour 1) ne rien faire 2) me goinfrer 3) lire.
C'est donc reposée et avec trois kilos en plus à déclarer à la douane autrichienne que je vais vous parler du dernier livre que j'ai lu.
"Dieu voyage toujours incognito", de Laurent Gounelle, donc. Un titre ambitieux qui n'a pas manqué d'attirer mon attention, autant que le buzz qu'il a suscité à sa publication.
Le monsieur est déjà connu pour un précédent roman, "L'Homme qui voulait être heureux", et ce second ouvrage s'inscrit dans la veine du premier, à savoir celui du développement personnel et de la réflexion sur notre propre existence.
L'histoire se passe à Paris, en été. Alan, né d'une mère française expatriée aux Etats-Unis et d'un père inconnu s'interroge sur le sens de sa vie. Ses conclusions le mènent à tenter, par un soir pluvieux, de mettre fin à ses jours. C'est alors qu'un homme intervient. Mystérieux, énigmatique, il promet à Alan une vie meilleure si celui-ci s'engage à faire tout ce qu'il exige de lui. Acculé, Alan accepte. Commence alors pour lui une série d'épreuves orchestrée par cet étrange et inquiétant individu. Alors qu'il voit son existence prendre enfin du sens, Alan s'interroge de plus en plus sur les réelles intentions de son nouveau mentor.
Je ne vous le cache pas, j'ai adoré ce livre. Le héros est attachant et on partage aisément ses doutes et ses angoisses vis-à-vis du mystérieux Yves Dubreuil. Plus le scénario se déroule devant nos yeux, plus on s'interroge.... et plus on apprend, également. Sur soi, sur nos peurs et nos conditionnements.
Ecrit à la manière d'un roman, il s'agit pourtant bien d'un livre sur le développement personnel que Laurent Gounelle nous offre une nouvelle fois. Et, lorsque le point final met un terme à nos apprentissages, on en ressort.... abasourdi.
Mu par un suspense étonnant, ce livre est l'oeuvre d'une grande plume. Assurément.

Posté par nouchki76 à 15:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Laurent Gounelle: "Dieu voyage toujours incognito"

    Absolument d'accord avec toi, j'ai adoré ce bouquin.

    Posté par planète, 17 août 2010 à 18:52 | | Répondre
  • beaucoup de bons commentaires..... je vais me laisser tenter, et il vrai que j'ai apprécié du même auteur "l'homme qui voulait être heureux"

    Posté par silvi, 16 novembre 2010 à 22:01 | | Répondre
Nouveau commentaire