19 mars 2008

Hélène Bruller, salope à ses heures

8895

Hello mes petits canards!

Aujourd'hui, retour de la lecture, mais pas de la trop sérieuse tout de même, car on va parler de la dernière livraison BD de la sémillante Hélène Bruller.

Avec son "Hélène Bruller est une vraie salope", la désormais inratable bédéiste lance un pavé dans la marre: celui de nos états d'âme post rupture sentimentale. En effet, après avoir été sâlement plaquée par son chéri, Martin, elle entame la traversée du désert que nous avons au moins tous connue une fois. De gros cafards en petites vengeances mesquines, elle nous dépeint, avec un à-propos toujours juste, ce qui va faire d'elle "une vraie salope".

Depuis quelques années Madame Zep, Hélène Bruller ne s'est, et de loin pas, laissée cantonner à cette étiquette malgré tout assez flatteuse. Ses travaux pourraient ainsi presque être classées d'anthropologiques, tant elle sait bien observer et (dé)peindre les états d'âme de ses concitoyennes, trentenaires pour la plupart.

En ce qui me concerne, j'aime le trait, si reconnaissable, qui fait une partie de son style. J'aime aussi l'humour vache qui fait le reste.

Du pur bonheur! Et si vous le lisez, vous penserez à moi en parcourant la page 49 sur les cauchemars qui m'a fait hurler de rire.

Becs et bonne lecture!

Votre PB (pas pétasse blondasse)

Posté par nouchki76 à 11:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Hélène Bruller, salope à ses heures

Nouveau commentaire